Comptes rendus des matchs des Canonniers

Camp en Floride 2017 à Winter Haven

 

Dimanche, le 26 mars 2017  

Une grosse victoire du Collégial des Canonniers 1-0 pour conclure le camp
collaboration de Jean-Philippe

Les Canonniers ont terminé avec une victoire de 1-0 contre les Knights de l'Université du Maine / campus Farmington.

Les lanceurs Maxime Dumas, Olivier Morin-Larocque et Christopher Pouliot ont uni leurs efforts pour réduire au silence l'attaque des Knights.
Dumas 3 manches (0 coup sûr, 7 rab, 1 bb et 0 point).
Morin-Larocque 2 manches (1 coup sûr, 3 rab, 3 bb et 0 point).
Pouliot 2 manches (3 coups sûrs, 4 rab, 2 bb et 0 point).

En offensive, Alexis Lefrançois a produit l'unique point des Québécois en faisant marquer Mathieu Johnson.

Ce qui a été suffisant pour vaincre cette bomne équipe du Maine et terminer le camp sur une bonne note.

Samedi, le 25 mars 2017

Défaite honorable des secondaires 5
collaboration de Jean-Philippe Roy

L'équipe des sec.5 affrontait la puissante équipe des Hawks de Vineland, équipe avec laquelle les Canonniers jouent année après année.
Nous avions la chance de jouer au Stade du Complexe de Vero Beach, l'ancien site d'entraînement des Dodgers de Los Angeles.

Les Canonniers prennent les devants en première manche. À l'offensive, Thomas Desrosiers marque le premier point sur une balle passée.
Ils reviennent à la charge pour 2 autres points, Vincent Fortin et Maxime Therien viennent croiser la plaque pour donner une avance de 2 points en 2e manche.
Ce furent les 3 seuls points de l'équipe lors de cette rencontre.


Charles-Antoine Pepin est désigné comme lanceur partant. Pepin fait bien en limitant les Hawks à 3 points en 2 manches, mais seul 1 point est mérité.
Par la suite, se sont succédés au monticule:
William Gault: 1 1/3 manche, 2 coups sûrs , 3 buts sur balles et 2 points
Zachary Maranda, 1 1/3 manche , 2 coup sûrs et 4 bb et 6 points dont 4 mérités.
Manuel Rochon-Nunez à terminé la partie au monticule donnant 2 points en 1 2/3 manche

«Satisfait de l'effort et de la combativité affichés par les joueurs durant le match » s'exprime l'entraineur JP Roy,

les canonniers disputeront leur dernier match demain matin contre les Patriotes de DeMortagne.


Équipe Collégial des Canonniers

collaboration de Christian Chénard

Dans l'avant dernier match du groupe Collégial, la troupe de Patrick Scalabrini affrontait une très bonne équipe (St Joseph dans l'État du Maine).
Le match fut difficile pour les gars car ils ont rapidement baissé les bras laissant le lanceur Zachary Allard seul en début de rencontre.
Défaite de 11-1.
Au monticule
Malgré une bonne performance au monticule de Zachary Allard, la défensive n'a pas épaulé suffisamment le lanceur partant.
Mathieu Massicotte, Jonathan Landry et Mathieu Johnson ont défilé au monticule.
Offensivement :
Mathieu Johnson 1 en 1 avec 2 buts sur balles, Marc-Antoine Têtu 1 en 1 avec un double, Olivier Morin-Larocque 1 en 3
et Jonathan Landry 1 en 1 avec 1 point compté ont été les meilleurs en attaque.
Dimanche : Dernier match du camp d'entrainement demain face à St-Tomas.

 

 

Vendredi, le 24 mars 2017

Victoire 4-2 des Cégepiens

collaboration de Jean-Philippe Roy

Le groupe de Cegep était en visite à Bradenton aujourd'hui pour y affronter l'Équipe Inspiration Academy.
Pour ce match, le Français Lucas Serafin était désigné comme le lanceur partant.
Nos québécois ont remporté le match par la marque de 4-2.

Dès la manche initial, les Canonniers prennent les devants grâce au coup sûr de Mathieu Johnson qui faisait marquer Raphaël Lajeunesse.
Dès la 3e manche, les "Bleus" marquent 2 autres points grâce au coûp sur d'Émile Boies, les buts étant remplis.
Et en 5e manche, Jean-Nicolas Lebrun fait produire le 4e point, soit de celui de Pierre-Olivier Boucher.

Pendant ce temps au monticule, Lucas Serafin espace 1 point en 4 manches de travail.
En relève à Serafin, Dominic Tardif (joueur de l'ABC) est venu prêter mains fortes aux québécois, eux, qui sont infligés pour un virus qui a mis plusieurs joueurs sur le carreau dans les derniers jours.

Samuel Fortier a frappé 2 coups sûrs lors de cette rencontre.

Demain midi, match contre St Joe's University.

Match #1 Équipe des Canoniers sec 5 : match nul 4-4

collaboration de Marco Bouffard

Le premier match fut livré contre un club du Dakota du Sud qui alignait un lanceur de balles à 80 milles à l'heure.
On débute avec force le match offensivement mais sans marquer de points.
Nos lanceurs (Vincent Beaumont et Marc-Olivier Lemay) ont connu un excellent départ et maintenu leur équipe dans le match avec une avance de 3-0. Toutefois, à la 4e manche,

deux erreurs coûteuses ont permis à nos adversaires de marquer quatre points .

Mais, à la 4e manche, les canonniers ont construit un quatrième point leur permettant d'égaliser le compte.

La partie s'est terminée ainsi 4-4.


Match #2

Les Canonniers ont affronté un club de la région de Pittsburg, alignant un artilleur de balles encore plus rapides que lors du premier match.
Nos québécois ont débuté timidement le match avec 3 retraits au bâton. Mais, par la suite, nos frappeurs ont percé le secret du lanceur adverse en cognant de solides coups sûrs.
Nous avons marqué à chacune des manches. Par la suite, nos 2 lanceurs (Vincnet Fortin et Édouard Dubois) ont fait tout un boulot !
Pointage final : Victoire 5-1

Joueur de la journée : William Gault
Mention très spéciale aux 4 lanceurs.
Mention spéciale à Thomas Garneau, Têtu et Mathias Lavigne-Fillion.

 

 

Jeudi, le 23 maars 2017

Journée de répit sans match.

 

Mercredi, le 22 mars 2017

Victoire lors du premier match
Groupe Collégial des Canonniers  5    Lawrence University 
 3

collaboration de Jean-Philppe Roy


Le groupe Collégial a remporté son premier match du camp en levée de rideau de ce programme double d'aujourd'hui.

Émile Boies avait la tâche de débuter le match contre cette équipe de Lawrence University.

En 3 manches, Boies a été parfait (3 ml, 1 cs, 4 rab, 1 bb et 0 point). Alexis Lefrançois, quant à lui, a lancé les 3 autres manches donnant 4 points, mais seulement deux mérités.
Pierre-Olivier Boucher est venu fermer les livres avec 3 retraits au bâton lors de la 7e manche.

Offensivement, Raphaël Lajeunesse a obtenu 2 coups sûrs, tandis que Jonathan Landry et Émile Boies ont frappé de solides tripples.

Zachary Allard s'est distingué en produisant 2 points.

Lors du 2e match, ce fut une toute autre histoire. Malgré un bel effort de nos lanceurs Maxime Dumas et Jean-Nicolas Lebrun, l'adversaire était tout simplement trop fort lors de ce match

alors que l'équipe de la St Thomas University l'a emporté beaucoup à... pas beaucoup.

Offensivement, Alexis Lefrançois et Pierre-Olivier Boucher ont frappé 2 fois chacun en lieux sûrs.

Matchs de l'Équipe des Canonniers sec 5

collaboration de Marco Bouffard

 

Ce mercredi, c'était le retour d'une équipe des Canonniers au Historic Dodgertown, ancien lieu d'entraînement des Dodgers de Los Angeles et ancien lieu d'entraînement du programme SEB.

Match #1, on affronte Westminster School, une équipe du Connecticut.
On part tôt dans le match en frappant 2 CS par les 3 premiers frappeurs... mais sans marquer de point dans la manche.

On frappe assez bien, malgré leur lanceur de balles très rapides. Mais, c'est au monticule que le ciel nous tombe sur la tête en quatrième manche en accordant 6 points.
Pointage final : Défaite de 10 à 1
Joueur du match : Charles-Étienne Brault (1B, 2B et retiré par une rapide en tentative de vol)
Mention honorable à Charles-Antoine Pépin avec 1B, 2B et le PP.

L'équipe a dîné dans la salle Jackie Robinson au Historic Dodgertown.

 

Match # 2, on affronte le Nobles School, une équipe de la région de Baltimore.

Il fait de plus en plus chaud maintenant (> 30'C) et nos lanceurs «pompent l'huile..». On accorde des points à chacune des six manches en raison des nombreux buts sur ball à chacune des deux parties.

(16 au total dans la journée) en plus de frappeurs atteints, etc...

Offensivement, on a explosé avec 4 points en 4e manche, quand leur lanceur commença à subir l'effet de la chaleur. Nous avons porté le compte à 7-4 pour nos adversaires.

Mais ce fut trop peu trop tard. On a du s'incliner 14 à 4
Joueur de match pour les Canonniers: Vincent Fortin (2 x 1B, 1 PC, 1 PP).

 

Mardi, le 21 mars 2017

Toute une expérience de baseball

Équipe collégiale des Canonniers vs Équipe indépendante «superstars»

collaboration de Jean-Philippe Roy

 

Si l’on dit que c’est dans l’adversité qu’on apprend, c’est toute une leçon de baseball que le groupe Collégial des Canonniers a vécu en affrontant une Équipe indépendante "superstars" d'anciens joueurs professionnels

à la recherche de nouveaux contrats qui leur permettraient de poursuivre leur carrière au sein d’une équipe «professionnelle» de baseball.

En raison de la présence des 2 entraîneurs des Capitales de Québec (Patrick et Jean-Philippe), c'était pour ces «ex pros» une chance unique de se faire valoir.

De la part de nos canonniers, c'était une chance aussi unique d'affronter des joueurs d’un très bon calibre de baseball. Ce qui a contribué à rendre nos joueurs très motivés face à ce défi.

C’est le lanceur Zachary Allard qui a débuté le match en donnant cinq points dès la manche initiale. Possiblement pas facile pour lui, mais il aura surement appris de son expérience.

Alexis Lefrançois, qui l’a suivi à la plaque, a eu plus de veine et n'a rien donné en 2e manche aux trois frappeurs à le défier.

Par la suite, l'équipe des «superstars» a prêté des lanceurs aux Canonniers pour permettre aux frappeurs de Québec d'affronter de bons lanceurs dont les balles rapides atteignaient entre 84-89 mph.
Pour leur part, nos joueurs ont vécu une expérience nouvelle, celle d’affronter des lanceurs de balles «papillons».
Tout de même, en offensive, Pierre-Olivier Boucher a frappé la balle en lieu sûr à deux reprises tandis qu’Émile Boies et Rafael Lajeunesse ont aussi frappé un coup sûr chacun.

Mercredi le 22, un programme double attend les plus vieux des Canonniers.

Lundi le 20 mars 2017

Match # 1 CCRI vs Cegep Canonniers

collaboration de Marco Bouffard

En ce jour de lever de rideau de cette semaine à Winter Haven, l’équipe de Collégiens des Canonniers croisait le fer contre un Collège du Rhode Island, une bonne équipe du Nord-Est Américain.

Après une première manche de 11 lancers de notre artilleur français « Séraphin », la deuxième fut plus longue en ayant accordé 5 points à l’adversaire.

La suite du marbre s’explique par un manque de communication de la part de nos protégés en défensive qui ont manqué trop de jeux pour espérer l’emporter.

Résultat final : 16-3 pour le CCRI

Sur la butte …

Séraphin : 3 manches 1/3, 59 lancers (15 balles/44 prises), FPS 16/21 (76%)

Johnson : 1 manche 1/3, 41 lancers (16 balles/25 prises), FPS 8/13 (62%)

Landry : 1 manche 1/3, 25 lancers (10 balles/15 prises), FPS 4/6 (67%)

 

Au marbre …

Olivier  Morin-Larocque : 2B et 1 PP

Pierre-Olivier Boucher : 1B

Raphael Lajeunesse : 1B + 1 gros catch au CG

Joueur du match : Lajeunesse

Matchs #1 et #2 Canonniers secondaire 5

collaboration Jean-Philippe Roy

2 défaites d'entrée de jeu pour les sec 5
Match # 1

C'est avec une journée de 2 matxhs que le camp a débuté pour le groupe de Secondaire 5.
En matinée, les Canonniers affrontaient l'équipe du programme de DeMortagne.
Une défaite de 8-1. Le match était quand même serré jusqu'en 5e manche alors que le pointage n'était que 2-1 pour l'adversaire.
Nicolas Paré avait été désigné comme lanceur partant (2 ml 2 cs, 1bb, 1 rab et 1 point marqué). Édouard Dubois (2 ml, 3 cs, 1 bb, 1 rab, 2 points) et Vincent Fortin (2 ml, 5 cs, 0 bb, 4 point) ont suivi sur la butte
Offensivement, André Bergeron, Vincent Beaumont, Mathias Lavigne-Fillion et Manuel Rochon-Nunez ont tous frappé la balle en lieu sûr.
En soirée, les représentants de Quebec avaient la chance de jouer au Disney Wide World of Sports à Orlando, site d'entraînement des Braves d'Atlanta.


Match # 2

Pour ce match, les Canonniers affrontaient l'équipe du Nutley High School qui présentait une forte compétition.
Les représentants de l'Ohio avaient une avance de 5 points en 5e manche. C'est en 6e manche que les bâtons québécois se sont manifestés pour porter le pointage à 6-5. en 6e manche. La remontée s'arrêtera malheureusement ainsi.

Nos adversaires ont finalement gagné le match.
Les frappeurs Thomas Garneau (2 cs 4 pp, Julien Asselin (1 cs), Vincent Michaud (1 cs) ont bien fait au bâton, même s'ils étaient opposés à de forts compétiteurs.
Lanceurs :
Marc-Olivier Lemay: 3 ml, 4 cs, 1 bb, 2 rab et 4 points non mérités
Vincent Beaumont : 2 ml, 1 cs, 0 bb, 2 rab et 0 point
Zachary Maranda : 1 ml, 2 cs, 1 bb, 2 rab et 2 points
.